Mardi 3 mai   Séance n°27 (plus que 6)

English version

J’ai attendu la date d’aujourd’hui avec une joie toute enfantine.

Chaque jour, au moment où je monte sur la table de traitement, les radiologues me posent toujours les mêmes questions.

Ils savent qui je suis, je sais qui ils sont, mais ils sont obligés d’en passer par les formalités de vérification de mon identité.

« OK Simon, pouvez-vous s’il vous plaît nous donner votre date de naissance ainsi que la première ligne de votre adresse ? »

Normalement, je déclame le mantra habituel – mais aujourd’hui, j’étais en mesure d’ajouter quelques fioritures.

« Je suis né ce même jour, il y a 57 ans, en 1959. Ma mère m’a dit que ce jour-là il s’était mis à neiger, juste pendant que mon père la conduisait à la maternité. »

Je ne sais pas s’ils l’ont fait exprès ou si c’est le hasard, mais je trouve cela rassurant que l’appareil administratif de l’hôpital utilise votre date de naissance comme moyen d’identification. Il est certainement beaucoup plus facile à retenir que mon numéro de patient, à 8 chiffres (j’ai tendance à intervertir deux des chiffres !)

Cela contribue à préserver votre sentiment d’identité personnelle alors que vous passez d’un médecin à l’autre au sein de l’énorme machinerie qu’est le NHS (Sécurité sociale).

« Je ne suis pas un numéro ! Je suis un homme libre ! »

C’est certainement mieux que la BBC où je travaillais autrefois. Là-bas, il était quasiment impossible de se déplacer sans décliner son numéro d’employé ou sans avoir à l’inscrire dans la case appropriée.

Cela fait presque 30 ans que je n’y travaille plus mais je peux encore le débiter : 256983J. (Et chaque fois que je le récite, j’ai toujours l’impression que je devrais aussi me mettre au garde-à-vous et saluer !)

Quelques autres chiffres : le 3 mai est la 123ème journée de l’année et tombe à un moment où nous avons tous besoin d’un changement de rythme – il ne reste plus que 236 jours avant Noël.

Je partage mon anniversaire avec le Premier ministre israélien, Golda Meir ; le chanteur soul James Brown (qui a survécu à un cancer de la prostate) ; le philosophe politique, Niccolo Machiavelli et le boxeur Sugar Ray Robinson. Le comédien, acteur, auteur et dramaturge, Ben Elton, a exactement le même âge que moi.

D’après les horoscopes, nous avons tous une affinité instinctive avec les chiffres qui nous prédispose aux finances et aux prévisions budgétaires.

J’aimerais tellement que ce soit vrai !

Maintenant, si vous voulez bien m’excuser, j’ai un rendez-vous urgent avec un gâteau d’anniversaire !

Publicités

Une réflexion sur “Une fois par an

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s