Vendredi 8 avril Séance n°12

English version
Mr Happy mbcn2561_hi
« Je crois que le rire est la meilleure des thérapies. Maintenant, si vous voulez  bien vous pencher en avant, M. Joyeux va procéder à l’examen de votre prostate. »

 

On est vendredi, il est cinq heures moins cinq et … je patiente assis dans la salle d’attente avant ma dernière rencontre de la semaine avec Schwarzy. (Vous noterez au passage que je suis en fait assez vieux pour me souvenir de ‘Crackerjack’) (N.d.t. : Crackerjack est un programme pour enfants style Club Dorothée qui passait tous les vendredis à 16h55.)

La semaine a été plutôt bonne – nous avons déjà fait pas mal de chemin et pas vraiment de problèmes pour l’instant. Et en plus, c’est vendredi ! Alors au lieu de mes états d’âme habituels, j’ai pensé que je pourrais vous raconter quelques blagues. Ça vous convient ? Alors on y va…

Un homme a rendez-vous avec son chirurgien pour un toucher rectal. Cela se termine beaucoup plus vite que prévu mais le médecin s’en va avant qu’il n’ait eu le temps de se retourner.

C’est le moment que choisit l’infirmière pour entrer et ce qu’elle lui demande alors a de quoi le laisser perplexe…

« Qui était ce monsieur ? »

Bon, d’accord, je vais essayer de faire un effort. Ayant moi-même subi une prostatectomie avec préservation des nerfs, la blague suivante m’a fait éclater de rire.

Un homme opte pour une prostatectomie et demande au chirurgien d’essayer de préserver les nerfs qui permettent d’obtenir une érection. Il passe donc entre les mains du chirurgien et se réveille dans la salle de réveil. Le médecin est auprès de lui.

L’opéré : Alors docteur, comment ça s’est passé ?

Le chirurgien : J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

L’opéré : Puis-je d’abord entendre la bonne nouvelle ?

Le chirurgien : Nous avons réussi à sauver vos nerfs.

L’opéré : Voilà une excellente nouvelle ! Mais quelle est donc la mauvaise ?

Le chirurgien : On les a mis sous votre oreiller !

Bon allez, je vous en prie, laissez-moi une autre chance. C’est la dernière fois !

J’ai consulté trois spécialistes différents avant de décider de subir une prostatectomie, donc vous allez comprendre pourquoi j’adore cette histoire :

Un homme est sur le point d’avoir un toucher rectal. Tout en baissant son pantalon, il demande au médecin d’utiliser deux doigts au lieu d’un.

« Pourquoi voulez-vous que j’utilise deux doigts ? » Demande le médecin.

L’homme répond alors : « Parce que je voudrais un deuxième avis ! »

Assez rigolé sur la prostate ? D’accord, juste deux petites blagues sur autre chose et j’arrête. C’est promis.

Un Anglais, un Écossais, un Gallois, un Irlandais, un prêtre, un rabbin et un vicaire entrent dans un pub et s’avancent ensemble vers le bar.

Et le tenancier s’écrie alors : « Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Une histoire drôle ? »

Et, pour finir, l’une de mes préférées :

Descartes entre dans son café de prédilection.

« Comme d’habitude René ? » demande le barman.

Descartes hésite puis répond :

« Non, pas ce soir, je ne pense pas ….. » et il se volatilise dans les airs.

Bon, j’espère que cela ne vous a pas trop déplu ! (Avec toutes mes excuses à ma traductrice française, heureusement jamais prise de court)

Je vous souhaite un super week-end.

Publicités

2 réflexions sur “Mieux vaut en rire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s