Lundi 4 Avril Séance n°8

English version

Travelling Light - 1

En temps normal, je voyage beaucoup. Je préfère généralement voyager avec le moins de bagages possible.

Mais on peut aussi « aimer son petit confort » alors, où que j’aille, j’essaie de prendre avec moi quelques accessoires, triés sur le volet, pour me rendre la vie un peu plus agréable. (Et oui, on en revient à cette nécessité de garder le contrôle !)

Alors qu’est-ce que je transporte dans mon joli sac noir tout neuf, pendant ce voyage de 33 étapes, sur la route des rayons ?

D’abord mon iPad pour pouvoir lire si j’en ai envie, un pantalon à taille élastique, facile à enfiler et à retirer, puis une veste ou un gilet, qui s’avère utile lorsque l’on me conduit dans l’antre froid où se tapit Schwarzy, le Terminator.

Et quels sont donc les autres accessoires ? OK, j’aime autant vous prévenir que la suite risque d’être un peu prosaïque. Si cela vous dérange, passez votre chemin et revenez demain.

Equipment - 1

Il y a donc une bouteille de 750 ml, une serviette de toilette, une réserve de micro-lavements « Relaxit », un petit tube de lubrifiant et un petit tabouret marchepied. (Le tabouret n’est pas fait pour poser ses fesses – non, pas les fesses !)

Oui, je sais, mais ne dîtes pas que je ne vous ai pas prévenus !

Comme Schwarzy envoie ses salves de rayons X sur ma loge prostatique, là où se trouvait ma prostate, je dois effectuer toute une « préparation » avant chaque session. Cela ne m’est pas réservé – si l’on suit une radiothérapie pour le cancer de la prostate, que ce soit un traitement primaire ou un traitement de sauvetage, comme dans mon cas, on doit en passer par là.

Une petite leçon d’anatomie peut s’avérer utile ; la prostate a le malheur de se trouver juste à côté du rectum et de la vessie.

Pour tenter de réduire au minimum les dommages collatéraux subis par les attaques de Schwarzy, je dois faire en sorte que ma vessie soit relativement pleine et m’administrer un lavement tous les jours pour vider mon rectum au maximum. Non seulement, cela permet de maintenir ces organes à distance de la ligne de mire, mais cela permet aussi à Schwarzy de tirer avec une précision maximale.

Je suis sûr que chacun gère cela à sa manière, mais j’ai pensé que la description de mon rituel quotidien pourrait se révéler utile à quiconque entame son voyage sur la route des rayons.

Lorsque j’arrive à l’hôpital, une heure avant mon rendez-vous, je m’esquive dans des toilettes pour handicapés (plus spacieuses) avec mon petit sac noir.

Je déploie ma serviette sur le sol et me déleste de mon pantalon et de mon caleçon. Ensuite, je m’allonge sur la serviette. Je trouve cela beaucoup plus confortable – pour des raisons d’hygiène, les toilettes de l’hôpital n’ont pas d’abattant et il n’est donc pas confortable d’y poser quoi que ce soit (même juste les fesses !).

Ensuite je mets un peu de lubrifiant (un gel lubrifiant à base d’eau) pour faciliter l’insertion de la canule du lavement.

Je me suis rendu compte que si je jetais ma dignité aux orties et que j’appuyais mes jambes contre le mur quand je m’allonge, cela facilitait les choses. (Ne vous inquiétez pas, je vérifie toujours deux fois que la porte soit bien verrouillée !)

Ensuite, je remets mon pantalon à taille élastiquée et je retourne dans la première salle d’attente pour, euh… attendre ! L’expérience m’a appris que les choses marchaient mieux en étant assis (sur mes fesses) qu’en faisant les cent pas.

5 à 10 minutes plus tard, je suis de retour derrière une porte verrouillée avec mon tabouret pliant et tout est accompli. Un conseil – vérifiez toujours que vous disposez d’au moins 3 toilettes dans la salle d’attente ou à proximité. Le temps et les lavements n’attendent personne !

A quoi sert le tabouret ? Eh bien, c’est aussi dans l’optique de vous faciliter les choses. (J’ai acheté le mien en ligne.)

J’ai suivi les recommandations de la Fondation pour l’intestin et la vessie et il semble que cela fonctionne pour moi. Il paraît que la position habituelle adoptée par la plupart des gens sur les toilettes occidentales, avec les pieds posés au sol, n’est en fait pas l’idéale. Surélever légèrement les pieds sur un reposoir, vous permet d’aller, si je puis dire, droit au but.

Et donc, quand je suis appelé dans la deuxième salle d’attente et que l’un des radiologues me demande poliment si j’ai bien fait ma «préparation», je me fais un plaisir de le lui confirmer.

Puis c’est au tour de la bouteille d’eau d’entrer en action. Quand on me donne le feu vert, je remplis ma bouteille à la fontaine d’eau réfrigérée qui se trouve sur place et j’en bois 750ml. Environ 30 minutes plus tard, quand ma vessie est bien pleine, je suis prêt à entrer dans la salle de tir de Schwarzy.

Jusqu’à présent, cela ne m’a pas posé de problèmes mais je sais que pour certains patients atteints d’un cancer de la prostate, cette étape peut être une véritable épreuve. L’un des symptômes les plus courants de ce cancer est la difficulté à garder le contrôle de sa vessie. Il faut être en mesure de garder sa vessie presque pleine pendant environ 45 minutes. Voilà pourquoi il faut attendre que les radiologues vous en donne l’ordre avant de commencer à boire. Si cela s’avère délicat, il ne faut pas hésiter à solliciter de l’aide ou des conseils de la part des radiologues ou des infirmières.

Je pense que l’important c’est de trouver le rituel qui vous convient le mieux. Tout ce qui peut vous aider à prendre le contrôle est bon pour vous et surtout pour votre moral.

8 séances de passées, plus que 25 et tout va bien – et surtout, j’ai déjà fait presque un quart du chemin !

Publicités

Une réflexion sur “Voyager léger !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s