Sachez apprécier votre bonheur !

Mardi 29 mars Session n°4

English version

Dans un coin de l’une des salles de traitement RT, se trouve un tableau assez dérangeant, accroché au mur, que je m’oblige à regarder, chaque fois que je passe devant.

Ce n’est pas un spectacle très gai, mais j’ai l’impression que sa vision me donne du courage quand j’emprunte la route menant aux rayons.

Masks

Disposés avec soin comme des masques de carnaval dans une boutique de déguisements, s’alignent une rangée de masques entiers, en plastique transparent.

Chacun d’eux est un moulage précis du visage de quelqu’un dont le chemin est mille fois plus difficile à parcourir que le mien.

Si on vous fait une radiothérapie de la tête, le masque est un élément essentiel de la procédure. Ce masque est ajusté comme une seconde peau sur votre visage et il est ensuite fixé à la table de traitement. Cela permet de maintenir votre tête parfaitement immobile et dans la position idéale pour que les radiologues et leur technologie ciblent la tumeur et axent les rayons X avec le maximum de précision possible.

Cela n’a rien d’une blague à la Schwarzy – C’est un sujet difficile à aborder.

Loin de moi l’intention de vous choquer en partageant ceci avec vous, mais j’aimerais juste accentuer les propos de l’un de mes amis, entendus il y a quelques temps.

« Quand on est à hôpital », a-t-il expliqué, « et qu’on voit ce que certains doivent affronter, cela permet de relativiser ses propres problèmes. »

Je ne peux que confirmer ses dires. Certaines des choses que j’ai vues, des personnes que nous avons rencontrées et le récit de leurs histoires, tout cela vous laisse … et bien, cela vous laisse sans voix.

Quand passe un enfant au visage blême, poussé dans un fauteuil roulant jusqu’à la salle de radiothérapie – je pense que rien ne peut vous préparer au sentiment de peine et de compassion qui vous transperce le cœur.

Et pourtant, cela illustre bien le merveilleux pouvoir de résilience qu’ont certains, et c’est précisément parmi ces personnes, apparemment terrassées par d’effroyables malheurs, que vous percevrez un subtil parfum de printemps dans l’air, une lueur dans l’œil.

Le sourire que l’enfant et sa mère m’ont décoché en passant fut probablement l’une des choses les plus fabuleuses qu’il m’ait jamais été donné de voir.

En fait, l’important, c’est d’être honnête avec vous-même pour évaluer comment vous vous sentez. (Pour ma part, très positif, puisque vous me posez la question ! 4 séances de passées et 29 à venir. En plus, il fait dans les 20° ! Bien sûr, parfois, il arrive qu’un nuage passe au-dessus de ma tête mais, entre-temps, je savoure la chaleur des longs intervalles ensoleillés.)

Par contre, il n’y a pas de honte à avoir parfois envie de baisser les bras. (Il y a des moments où un furtif « Pourquoi moi ? » distille son poison dans mon thé vert ou mon jus de grenade. Mais j’essaye de ne pas m’en tenir rigueur et de faire un effort pour plutôt m’accrocher aux basques de « Pourquoi pas moi ? »)

Je suis totalement convaincu que c’est une démarche vraiment utile et positive de parler avec d’autres de ce que vous ressentez : « le bon, la brute et le truand ».

Mais il ne faut pas oublier non plus de regarder autour de vous et de réaliser la chance que vous avez. De ne pas avoir à subir chaque jour qu’on emprisonne et immobilise votre tête sous un masque. De n’avoir jamais dû pousser votre enfant dans un fauteuil jusqu’au service de radiothérapie.

Sachez apprécier votre bonheur et continuez d’avancer – avec peut-être juste un léger souffle de printemps dans votre sillage.

Publicités

3 réflexions sur “Sachez apprécier votre bonheur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s