Le bon, la brute… et le génie !

Jeudi 24 mars Session n°3

Version anglaise ici

Un ciel gris et une pluie froide, temps typique de Pâques, règnent sur Londres aujourd’hui mais Schwarzy, mon terminator personnel, a gardé ses lunettes de soleil, comme d’habitude.

IMG_5472

Quand on est allongé, avec la tête et les pieds bien calés dans les butoirs réglés spécialement pour vous et que la table de positionnement robotisée vous a lentement fait progresser sous la machine de RT, tout ce que vous avez dans votre champ de vision est un écran de verre foncé.

IMG_5476 (1)Tout en tournant autour de moi avec son calme légendaire, Schwarzy a déchargé ses méga volts avec une précision implacable et je place toute ma confiance et mes espoirs en lui pour n’avoir laissé dans son sillage qu’un champ dévasté parmi les cellules cancéreuses qui auront eu le malheur de se trouver sur son chemin.

A la fin de la session, il m’a soudain pris l’envie de demander au radiologue si je pouvais toucher la tête rotative de la machine.

« Est-ce que c’est chaud ? » ai-je demandé.

« Pas vraiment », A-t’il répondu. « Allez-y, mettez la main. » C’était un peu chaud, mais pas brûlant.

« Vous voulez voir à l’intérieur ? »

Je fus soudain pris d’une joie enfantine. Une chance unique de soulever les Rayban de Schwarzy et de me retrouver face à face avec sa puissance colossale ? Ooooooooh oui, s’il vous plaît.

« On va faire vite alors. »

Le radiologue a alors appuyé sur une ou deux touches de la télécommande et l’extrémité de la machine RT a quitté sa position de repos pour basculer vers le haut.

Mais en fait, on ne voyait toujours rien – la tête qui émet les rayons X derrière cet écran de verre foncé était cachée derrière deux volets métalliques.

« Ce que vous voyez-là, ce sont des blindages de plomb et quand la machine est en marche, ils s’ouvrent comme ça. »

Une simple pression sur une touche fit alors s’écarter les deux volets en créant au passage une ouverture circulaire. En regardant de plus près, je pus voir que chaque volet était constitué de tiges de plomb étroitement serrées, dont chacune pouvait glisser d’avant en arrière, indépendamment des autres. Chacune d’elle étant assez dense pour bloquer les particules des rayons X.

« Et pendant qu’on vous administre le traitement, un ordinateur contrôle les tiges avec précision pour créer une forme parfaitement ajustée. »

Nouvelle pression sur une touche et les tiges se mirent à glisser jusqu’à former un cercle de forme irrégulière.

« Et quand la tête pivote autour de vous, elles se déplacent mécaniquement pour reproduire exactement le contour spécifié par votre consultant dans le cadre de votre traitement. »

Les tiges valsaient faisant bouger et onduler le cercle. Je me remémorai alors le diagramme que l’on nous avait montré le premier jour. A présent, je comprenais, à quoi servaient les lignes concentriques irrégulières dessinant le contour de la zone de mire de ma loge prostatique.

« Alors, quand la machine envoie des rayons X pour détruire le cancer, les tiges de plomb bougent en permanence afin de protéger, au mieux les  tissus avoisinants contre  les rayons  ? »

« C’est exactement ça. Ingénieux, n’est-ce pas ?  »

Carrément ! Je suis tellement heureux d’avoir Schwarzy à mes côtés. Il s’avère qu’il est non seulement bon et brutal mais il est aussi ingénieux !

3 séances de passées, plus que 30. Jusqu’ici, tout va bien !

PS : Toutes mes excuses pour le problème technique qui a mis en ligne hier une version incomplète de cet article. Je pense que maintenant tout est en ordre !

Publicités

4 réflexions sur “Le bon, la brute… et le génie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s